Partager par emailFacebookTwitter

Espaces naturels

Ternay possède un important patrimoine « vert » avec les parcs du Grand Clos, du Château, de Chassagne et l’île de la Table Ronde. Ces espaces naturels font de la commune, la championne du département du Rhône pour le nombre de mètres carrés d’espaces verts entretenus par habitant.

Le parc du Grand Clos

Cet espace boisé de 23 hectares, au nord de la commune, possède des essences d’arbres remarquables comme des séquoias centenaires, un cèdre du Liban ou différents conifères. Le parc est un vrai refuge pour de nombreuses espèces d’oiseaux et petits mammifères comme les rongeurs. Un étang récupérateur de sources et réserve d’eau, constitue un biotope pour les batraciens et poissons.

Le parc du Grand Clos a une longue histoire, qui débute en 1650 : une ferme en exploitation se trouve sur cette propriété, qui appartient à la famille Buffevent, seigneurs de Ternay et propriétaires du Château de La Porte. Les descendants vendent l’ensemble des biens. En 1875, le comte Marie Prosper René de Forton achète ces terrains pour y faire construire un château. En 1932, la famille Forton vend sa propriété au Docteur Bernay, qui la transforme en clinique (détruite en 1964).

La Municipalité de Ternay s’oppose vigoureusement à un projet immobilier et rachète l’ensemble en 1980. Ce parc est entretenu par une commission extra-municipale bénévole « Les amis de la nature », créée en 1989. Depuis, cet espace est devenu un parc municipal apprécié des promeneurs avec ses 5 km de sentiers.

Parc du Grand Clos, allée centrale

Le parc du Château

Ce parc de 3 hectares, en terrasses, abrite des bâtiments dits « communs du château » et un nymphée.

Le nymphée est composé d’un premier bassin recouvert de pavés sur la terrasse supérieure, d’un puisard sur la terrasse médiane, d’un sarcophage (servant de réceptacle) dans la grotte et d’un bassin circulaire sur la terrasse inférieure. Cet ensemble est alimenté en eau de source.

Le parc accueille tout au long de l’année, des fêtes et manifestations : feux d’artifice, kermesse des écoles, fête médiévale…

Parc du Château de La Porte et ses terrasses

Le parc de Chassagne

Ce parc paysager est situé au sud de la commune. Il compte une table d’orientation, se trouvant sur une butte et offrant un panorama intéressant sur les vallées du Rhône, du Gier, les monts du Lyonnais et les crêts du Pilat, ainsi qu’un cadran solaire monumental de 1 m 80 de diamètre conçu par « Les amis de la nature ».

Parc de Chassagne, vue générale

L’île de la Table Ronde

Avant son aménagement, le Rhône étalait en tresses ses îles et ses lônes. Suite à sa canalisation à partir de 1966, il a progressivement été délaissé. Depuis 1995, un projet de réhabilitation, voulu par les collectivités et piloté par le SMIRIL*, a permis de restaurer l’état naturel et culturel du Rhône d’autrefois et de renouer les liens entre les hommes et le fleuve. Ces îles concernent les communes de Feyzin, Grigny, Irigny, Millery, Sérézin, Ternay et Vernaison.

L’île de la Table Ronde est un espace préservé qui sert de base de travail (projets pédagogiques) pour les écoles et dont les visiteurs apprécient les richesses.

* (Syndicat Mixte du Rhône, des Iles et des Lônes)

Ile de la Table Ronde, lône